Eco-socio | Collège des Frères Maristes Champville

Eco-socio

Enjeux et principes directeurs

Au seuil du troisième millénaire, la mondialisation de l’économie et de l’information s’imposeront à toutes les sociétés comme un fait irréversible, réduisant le globe aux dimensions d’un village planétaire. Or cette mondialisation tendancielle n’est pas qu’un phénomène économique. Elle est tout autant culturelle que sociale et risque, à ce titre, de marginaliser l’ensemble des cultures locales.
 
Aussi, s’il faut préparer les futures générations à la culture de la mondialisation, notamment dans les domaines économiques et sociaux, pour pouvoir y participer activement, il faut tout autant les armer contre les effets pervers de marginalisation qu’elle induit. Par ailleurs, les transformations radicales, que subiront le monde du travail, des relations de travail, de la production, de la gestion, du marché de l’emploi... dans tous les secteurs, rendent désormais indispensable une formation, économique et sociale en gestion et en informatique, car cette formation est une condition sine qua non pour avoir accès à la Troisième Révolution industrielle, marquant la fin de ce siècle. La réponse libanaise la plus adéquate est même de prévoir, dans le cadre du diplôme du baccalauréat, une “série économique et sociale”, à côté des trois autres, Humanités, Sciences Générales, Sciences de la Vie.
 
D’autant plus que cette série prépare à plusieurs genres de spécialisations déjà enseignées par les universités au Liban, dont l’économie, les sciences sociales, la gestion, le marketing, les études bancaires, le droit, les sciences politiques, les sciences administratives, l’information, le travail social, etc...
Dès lors, le programme de Sociologie et d’Économie ci-après est appelé à répondre à deux impératifs : d’un côté, satisfaire, autant que possible, aux exigences de la formation dans les spécialisations mentionnées ; et, de l’autre, de mettre en relief la complémentarité qui existe entre ces différentes disciplines et la Sociologie et l’Économie.
Il faut noter enfin que cette réorganisation de l’enseignement au Liban va dans le sillage des principes et orientations du Plan de Redressement Pédagogique arrêté par le Conseil des ministres le 17.08.1994 ; et de la nouvelle politique éducative, qui devrait tenir compte désormais des exigences du marché du travail, d’un côté, et des impératifs du développement, de l’autre.

Premiere année secondaire - objectifs spécifiques


A - Sociologie

1. L’acquisition par l’apprenant de quelques principes et concepts fondamentaux qui l’aideraient à
une connaissance préliminaire des phénomènes et problèmes sociaux.

2. L’assimilation des concepts sociologiques, et de là, le développement de ses aptitudes intellectuelles, pour être à même d’avoir ses propres idées au sujet des phénomènes et problèmes sociaux qu’on lui soumet.

3. Pouvoir discerner, sur le plan social, entre les idées reçues et le vécu.

4. L’intéresser aux instruments et techniques proposés par la sociologie, pour une
compréhension des phénomènes sociaux.

5. Avoir une connaissance des transformations sociales contemporaines au Liban et dans le contexte arabe et régional, dans les pays en développement et les pays développés.
6. Étudier les groupes, leurs composantes, leurs interrelation et interactions...

 
B - Économie


1. L’acquisition par l’apprenant de quelques concepts fondamentaux qui l’aideraient à une connaissance préliminaire des phénomènes et problèmes économiques.

2. Pouvoir discerner, sur le plan économique, entre les idées reçues et le vécu.
3. Avoir uneconnaissance de l’entreprise, de ses formes juridiques, et des ses différentes fonctions.

4. Avoir des prénotions sur les facteurs de production (travail, capital) et sur les revenus des domaines d'emploi.

 
Deuxième année secondaire - série humanités - objectifs spécifiques

A- Sociologie


1. Étudier le processus de socialisation.
2. Avoir une connaissance des principaux changements qui se produisent en période de l’adolescence, ainsi que du processus de régulation, d’adaptation, et de conformité sociale.

3. Acquérir les modalités d’appréhension des problèmes sociaux et les techniques appropriées au traitement de leurs retombées sur le développement, la sécurité et bien-être de la société.

4. Inciter l’apprenant de Première à faire usage de son expérience de travail de terrain, et de collecter des données pour participer, dans la limite de ses possibilités, aux projets du développement local et aux différentes formes de service social.

 
B- Économie


1. L’assimilation par l’apprenant de Première des concepts opérationnels pour une connaissance préliminaire des mécanismes économiques.
2. L’intéresser aux travaux pratiques et à la collecte des données économiques du terrain, ce qui devrait développer ses capacités et aptitudes personnelles dans le domaine technique.

3. Le familiariser à quelques techniques élémentaires du calcul économique et comptable.
 
Objectifs généraux


Ces objectifs se présentent brièvement comme suit.
1. Permettre au jeune bachelier de mieux comprendre les comportements et les caractéristiques culturelles, sociales et économiques des différentes catégories sociales, en l’occurrence, celles que forme la société libanaise.
2. Attirer l’attention du jeune bachelier à l’enchevêtrement des mécanismes économiques et sociaux, en vue d’une approche pluridimensionnelle des phénomènes et problèmes relevant de ces deux domaines, et qu’il pourrait envisager ultérieurement dans sa vie professionnelle ou quotidienne.
3. Avoir conscience des problèmes économiques et sociaux de son pays, et même savoir en faire le diagnostic judicieux lui permettant de les envisager avec plus d’objectivité que de passion.

4. Avoir conscience de la dimension scientifique du savoir économique et social, ainsi que de la dimension économique et sociale des sciences dites exactes.

5. Être à même de rationaliser son comportement économique, et pouvoir apprécier l’importance de la production et de l’investissement national.

6. Aider le jeune bachelier à une meilleure intégration sociale et l’inciter à participer dans son milieu aux activités de développement. Exercer enfin au raisonnement méthodique, indispensable, entre autres, à ceux qui occuperaient des postes de responsabilité dans les domaines économiques et sociaux.
 
Introduction par le CNRDP. Liban.

LES SES À CHAMPVILLE (Sciences économiques et sociales)

Les Professeurs

Mme Gisèle Hage
Coordinatrice des SES
Prof. de sociologie et d'économie en terminales SES
Prof. de sociologie etd'économie en 2 AS
Mlle Danielle Sfeir
Prof. de sociologie en 2 AS
Prof. de sociologie et d'économie en 1 AS
 
LES LIENS DISPONIBLES:
 
Économie Sociologie
 Valeur ajoutée Le financement de la protection sociale
 Chômage Éco. 1AS  Formes de questions en sociologie
 Ost  
Le circuit économique
Chapitre 2: Les opérations économiques