Transport | Collège des Frères Maristes Champville

Transport

Transport

  1. Pour chaque station, il y a un horaire fixe d’arrivée des cars le matin et l’après-midi. Le chauffeur n’étant pas autorisé à attendre l’arrivée d’un retardataire, les élèves seront présents à la station cinq minutes avant l’arrivée du car. Les parents sont priés de faire accompagner leurs jeunes enfants à la station : la responsabilité du Collège commençant dans le car.
  2. Dans le car, la discipline et un certain savoir-vivre sont de rigueur : rester à sa place, ne pas se pencher ni tendre la main en dehors du car, ne pas adresser la parole aux passants ni leur faire des gestes, ne pas crier ni chanter, ni pratiquer des jeux de mains ni fumer. Tout matériel détérioré sera réparé aux frais de celui ou de celle qui en est responsable s’il/elle est connu-e, sinon, par tous les élèves du car.
  3. Des surveillants sont nommés responsables et rendent compte au préfet du comportement de l’élève dans le car. En cas de problème, les parents sont priés de s’adresser au préfet ; ils ne doivent, en aucun cas, monter dans le car pour s’en prendre au chauffeur ou à un élève.
  4. L’inscription en autocar ne donne pas droit à l’élève de changer d’autocar à son gré. Son inscription ne lui donne droit qu’à une seule place et dans un seul autocar. Donc il est inutile pour les élèves et leurs parents de demander à changer d’autocar, même à titre exceptionnel.

 

Voitures privées

Il est rappelé aux parents transportant leurs enfants qu’un parc de stationnement leur a été aménagé. Il est accessible par la route de Deir Tamish et la bifurcation de l’ACSAUVEL. Ce parc servira de lieu d’arrivée et de départ des enfants venus en voiture privée. Les parents devront accompagner à pied, personnellement et sous leur entière responsabilité leurs enfants en bas âge jusqu’à leur cycle respectif. Par ailleurs, il est strictement interdit – sous peine de sanctions graves – d’introduire une voiture ou une moto personnelle conduite par un élève dans l’enceinte du Collège.