BCD-CDI | Collège des Frères Maristes Champville

BCD-CDI

C.D.I.
 
Le C.D.I. est un Centre de Documentation et d’Information qui regroupe un ensemble de documents mis à disposition pour être consultés ou utilisés.
 
Il est possible de venir au C.D.I. pour plusieurs raisons.
  • Pour lire en toute tranquillité des magazines, ou des livres documentaires.
  • Pour faire des recherches.
Le C.D.I., est sous la responsabilité d’un(e) documentaliste qui en est (le ou la) gestionnaire. Un logiciel, permet de faire une gestion informatisée du centre et propose aux apprenants, aux enseignants et à toute la communauté éducative de l’établissement un fonds documentaire sans cesse enrichi et actualisé par de nouveaux supports.
Le C.D.I. du Collège propose une salle de travail et de recherches avec les documentaires et les ouvrages de référence.
 
Le C.D.I. met à la disposition des usagers un nombre important de documents sur des supports variés.
  • Des documentaires.
  • Des usuels : encyclopédies et dictionnaires.
  • Des périodiques pour les professeurs et les apprenants.
  • Des cédéroms.
  • Des logiciels.
  • Des dossiers documentaires.
Les nouvelles technologies sont présentes.
  • 4 ordinateurs.
  • 1 imprimante.
  • 1 LCD.
L’utilisation du C.D.I. par les apprenants.
Les apprenants viennent au C.D.I. pour faire des recherches, préparer un projet et lire.
 
Les horaires.
Le C.D.I. est ouvert pendant toute la durée de la présence des apprenants dans l’établissement, sauf le lundi.
 
B.C.D.
 
La bibliothèque centre documentaire est le lieu fondamental du projet pédagogique du Collège, un centre documentaire, un lieu de production, un carrefour. Les activités qui s’y déroulent donnent la possibilité de former progressivement un lecteur et un producteur d’écrits plus expert.
Le type de lecteur que nous cherchons à former au Collège aujourd’hui est différent de celui d’hier. S’il s’agissait hier d’acquérir surtout la lecture orale « avec le ton », cette forme de lecture n’est qu’une des compétences recherchées aujourd’hui. Il s’agit de former des lecteurs polyvalents capables de s’informer, de communiquer.
  • Il faut être capable d’adapter sa lecture à la diversité des supports (livres, affiches, revues, journaux, images, écrans…).
  • L’enfant aujourd’hui devra aussi s’approprier le plus grand nombre de types d’écrits : de la littérature aux écrits scientifiques ou techniques, aux écrits utilitaires, descriptifs, argumentaires, poétiques…
  • Il devra savoir se repérer dans les lieux de lecture (bibliothèque, BCD…) et les objets à lire (sommaires, index, légendes, titres, sous-titres).
  • L’apprenant devra savoir se bâtir des projets de lecture (lire pour le plaisir, par intérêt, pour s’informer, pour mener une recherche documentaire…)
  • Les compétences du lecteur, que l’on recherche aujourd’hui, doivent se développer étroitement avec celles de producteur d’écrits. Une meilleure maîtrise de la lecture de types d’écrits variés passe par la production de ces mêmes types d’écrits dans le cadre de projets d’écriture.
  • L’enfant apprend à choisir des supports et des outils adaptés en fonction de la forme de restitution (exposé, exposition, journal, CD rom…).
  • Il devra savoir s’adapter aux contraintes des différents types d’écrits (compte rendu, description, fiche technique, chronologie…).
  • Il saura organiser des écrits (mise en pages…).
  • Il saura mener un projet d’écriture (conduire une démarche).

L’enfant qui acquerra des compétences de lecteur polyvalent et de producteur d’écrits variés aura plus de chance de réussir sa scolarité car il pourra adapter ses lectures et ses écrits au projet qu’il mène.