Orientation | Collège des Frères Maristes Champville

Orientation

L’inclusion est un processus qui vise à tenir compte de la diversité des besoins de tous les apprenants. Elle suppose la transformation et la modification des contenus, des approches, des structures et des stratégies. Elle émane d’une conviction qu’il est de la responsabilité du système éducatif d’éduquer tous les apprenants.
Loin d’être un poids, l’inclusion est une opportunité pour le Collège, celle de faire évoluer les pratiques vers la différenciation pédagogique, à même de prendre en compte la singularité de chaque apprenant et le rythme de ses apprentissages.
Un des enjeux de la réussite du Collège inclusif réside dans la capacité des enseignants à adapter leurs contenus et formes d’enseignement aux apprenants à besoins spécifiques. Elle a pour objet de permettre tant aux enseignants qu’aux apprenants de se sentir à l’aise avec la diversité, et d’y voir un défi et un enrichissement plutôt qu’un problème pour l’environnement d’apprentissage.
L’inclusion est un moyen de mettre en pratique notre vision et notre mission en tant que Collège mariste : « Nous exerçons une attention personnalisée pour accompagner chacun d’après ses besoins, et créer ainsi un climat humain qui favorise la maturité individuelle. Nous aidons, de préférence, les élèves qui ont plus de difficultés. Nous découvrons leurs intérêts et leurs capacités, et nous cherchons les moyens les plus appropriés pour obtenir leur développement et leur maturité. »
Quelques lignes directives sont à relever :
  • L’inclusion doit être envisagée comme la recherche perpétuelle de meilleurs moyens de répondre à la diversité.
  • L’inclusion s’attache à offrir aux apprenants aux besoins spécifiques des chances égales de participation, en prévoyant une aide ou des infrastructures spéciales pour ceux qui en ont besoin.
  • L’inclusion nécessite à mettre en place des aménagements particuliers aux apprenants à besoin spécifiques. Ces aménagements vont bénéficier à tous les apprenants, et notamment aux plus fragiles.
  • L’inclusion s’attache à identifier et à lever les obstacles.
  • L’inclusion s’intéresse à la présence, à la participation et aux acquis de tous les apprenants.
  • L’inclusion nécessite une attention particulière aux groupes d’apprenants susceptibles d’être exposés à un risque de marginalisation, d’exclusion ou d’échec scolaire.
  • L’inclusion est différente de l’intégration : « Sous le terme d’intégration, c’est la seule présence physique qui est prise en compte, alors que l’inclusion désigne plutôt une appartenance entière à la communauté scolaire. »